tranformation numérique

Transformation numérique et logiciels libres ? Une piste à suivre


Difficile à l’heure actuelle, pour un décideur de ne pas avoir entendu parler de la transformation numérique et digitale, tant c’est une thématique qui fait du bruit à l’instar du Big Data. En effet, selon Altimeter, 88% des entreprises se lancent dans l’ère de la transformation numérique. Cependant, seules 25 % d’entre-elles ont une idée précise du cheminement à prendre pour concrétiser leur pérégrination digitale…

Actuellement, le numérique fait partie intégrante de notre société et de l’économie. Ainsi, les usages numériques se sont multipliés au sein des entreprises. A tel point que cela entraîne un bouleversement dans les modèles économiques et opérationnels des professionnels. Les coûts moindres fédérés par le numérique, et la simplicité d’automatisation qu’il génère, en font la priorité des directions générales dans une conjoncture économique difficile.

Qu’est ce que la transformation numérique et digitale ?

Si l‘anglicisme du terme « digital » et le terme « numérique » vous paraissent ambigus, je vous rassure d’emblée, ils sont synonymes. Le mot « digital » en français existe bel et bien, issu du latin digitus faisant référence à tout ce qui requiert l’utilisation des doigts.

La transformation numérique quant à elle, implique en réalité tout un ensemble d’adaptations plus ou moins reliées entres elles. Elles peuvent concerner classiquement, les modes de travail des employés et leurs formes de collaboration, ainsi que la valorisation de l’image de marque de l’entreprise. Les interactions de votre société avec le client, la gestion de vos données, et l’impact que cela peut avoir directement sur les produits ou les services proposés, sont également des enjeux cruciaux à relever à l’heure actuelle.

Le numérique ? Un vecteur de compétitivité !

L’équilibre entre la technologie, la satisfaction client, et la bonne stratégie digitale à adopter tout en se démarquant de la concurrence sont des défis non négligeables. C’est un véritable challenge qui s’annonce pour les organisations. Mais selon l’édition 2014 du « Baromètre de la transformation numérique », réalisée par L’Usine Nouvelle, l’enjeu en vaut la chandelle puisque pour 64,2% des sociétés interrogées, le numérique est un levier conséquent pour la productivité de l’entreprise. En outre, pour 56,4% des répondants, le numérique contribue au développement de la R&D.

Le financement principal frein de la transformation numérique !

Selon L’Usine Nouvelle, 60,9 % des sociétés consultées pointent la question du financement des projets pour aborder cette transformation digitale et numérique. Pour 38,9 % des sondés, le manque de compétences et de ressources pour piloter les projets sont également des contraintes importantes. Mais alors comment y remédier ? Quelles sont les solutions envisageables ?

Elles se trouvent sans doute du côté du logiciel libre et open source à l’instar d’autres sociétés telles que Facebook, Amazon, Google qui les ont déjà utilisés avec succès en tant que socle de leur infrastructure. Moins chers en terme de coûts (pas de licences, ni de mise à jours à payer), plus transparents (sous contrôle de la communauté) et interopérables (utilisation des standards), les logiciels libres ont fait leur preuve dans des nombreux projets d’envergure. Des professionnels spécialisés dans le libre sous la récente appellation « Entreprise numérique libre » (ENL) peuvent vous accompagner tout au long de vos projets en apportant les ressources et l’expertise nécessaire pour amorcer votre transformation numérique en toute quiétude.