Témoignages


Logiciel libre pour les TPE : Guillaume Bard, Preventiv

Quels arguments employer pour défendre l’intérêt de l’usage de logiciels libres pour son activité professionnelle ? Peut-on envisager de se passer de la suite bureautique MSOffice ? Est-ce que les logiciels libres fournissent de services au rabais ?

La liste des questions que se posent les utilisateurs potentiels est assez longue. Quoi de mieux que de demander à quelqu’un qui a franchi le pas de s’expliquer sur les raisons de son choix et de partager son retour d’expérience après une période significative d’usage.


 

Béatrice Charre, Le PasseJardins dans un article sur RUE89 (extrait de l’article)

L’association Passe-jardins anime le réseau régional des jardins partagés. Elle a migré cet été de Windows XP vers Xubuntu, un système d’exploitation réputé pour sa facilité d’utilisation.

Béatrice Charre, la directrice, retrace les préliminaires à la migration :

« Il faut une grosse préparation en amont. Bien prendre le temps de former, et d’informer. Tout tourne autour de la question du changement ; on sent toujours des crispations quand on propose quelque chose de nouveau. Les gens s’attachent à leurs habitudes. »

Pour cette association aux ambitions sociales et environnementales, il s’agissait d’abord d’un choix éthique, d’une sensibilité à la question des biens communs :

« Mais finalement, le choix a aussi été économique. Notre prestataire, Open DSI spécialisé dans le libre, a évalué à 5000 euros l’économie réalisée sur cinq ans. Le coût des formations et de l’aide à la migration est largement compensé par l’économie réalisée du côté des licences bureautiques. Pour une petite association comme la nôtre, c’est loin d’être négligeable. »

Quelques problèmes de compatibilité avec d’anciens formats de document, mais rien d’insurmontable. Pour les logiciels de paie et de graphisme ne tournant que sous Windows, un bureau virtualisé prend le relais. Une installation que les membres de l’association n’auraient pu réaliser seuls ; le prestataire de service est indispensable.

Lien vers l’article sur RUE89

Virginie Labbat – Théatre de l’Iris

« Nous rencontrions de multiples problématiques liées à la vétusté et l’hétérogénéité de notre parc informatique et des pratiques des différents membres de notre service.

L’objectif de notre démarche était de renouveler notre parc informatique et de nous mettre en conformité au niveau logiciel. En somme travailler sur des outils communs et surtout avec des pratiques communes sur tous les postes. Sans référent informatique en interne, démêler les offres et surtout savoir par où commencer notre démarche ne nous paraissait pas surmontable.

Ainsi nous avons fait appel à Open DSI, qui lors de notre première rencontre a su immédiatement cibler nos besoins et nous aider à le définir, mais aussi à su adapter ses préconisations à l’échelle de notre structure et donc à son budget. En quelques semaines seulement, différents scénarios de notre projet nous ont été proposés, les devis correspondants récoltés, nous avons pu, à l’aune des conseils de M. Scoffoni, déterminer le cheminement le plus adapté à la conduite du changement que nous souhaitions mené, tant au niveau matériel que logiciel. »

Christine Clément Molier, Cabinet Enthéor

« Nous avions plusieurs problématiques liées au développement de notre activité : le partage de documents avec nos partenaires et la mise en place d’un outil de gestion de la relation client. Trouver la bonne solution parmi toutes les offres du marché relevait du casse-tête pour nous qui ne sommes pas des spécialistes des outils informatiques. Open-DSI a été à notre écoute.

Après un entretien pour cerner nos besoins, plusieurs solutions ont été évaluées afin de déterminer quelles étaient les plus pertinentes. Ainsi en très peu de temps, nous avons eu des réponses concrètes et économiques à nos questions. Un interlocuteur unique pour nous accompagner sur les outils du numérique représente un vrai plus pour le développement de notre activité. »