Voici la nouvelle page officielle du 4e financement collaboratif dédié au module comptabilité avancée. Ainsi, lancé depuis un mois, le projet a permis de récolter 5625 € par le biais d’une trentaine de contributeurs (32 à ce jour) et d’un total de quatre paliers (tous atteints).

Cette levée de fonds collaborative est initiée par le thème phare de la vente à l’international avec l’ERP Dolibarr et permet de résoudre des questions soulevées par la gestion de la TVA intracommunautaire en cas d’achat/vente à l’étranger.

Or, cette thématique plutôt fédératrice a entraîné dans son sillage d’autres suggestions des utilisateurs plus ou moins connexes. De même, ces directions inédites incarnées par les différents paliers mis en place ont pour rôle de s’ajuster à la demande de la communauté Dolibarr tout en assurant une certaine cohérence du projet.

Par conséquent, il serait en effet dommage de faire fi de l’expérience des quatre dernières années et de ne pas garantir une continuité opérée par les porteurs du projet.

D’ailleurs à ce sujet, et pour répondre aux sollicitations zélées des utilisateurs, nous avons déjà une vision assez précise de ce qu’on peut proposer à moyen terme (fin 2019 ou l’année prochaine), en identifiant grâce à vos retours judicieux et nos idées fertiles, des tendances en vogue.

Ce n’est pas une surprise, mais des implémentations telles que la comptabilité analytique constitue un ensemble de fonctionnalités qu’il va falloir réfléchir en amont (et avec soin) avant d’aborder tous développements hâtifs.

Cela dit, c’est un aspect du module de comptabilité avancée qui ne sera pas présenté avant 2020. Si vous voulez en débattre, n’hésitez pas à venir en discuter sur le forum Dolibarr.



Vidéo de lancement de la saison 4 !

Sommaire

Présentation des nouvelles fonctionnalités en vidéo sur Dolibarr 10

Tout savoir sur la saison 4

Aussi, vous l’avez donc compris, la saison 4 du financement participatif se déroule cette année sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank en proposant plusieurs axes de développement en lien (de près ou de loin) au projet-pilote, à savoir la gestion de la TVA intracommunautaire sur l’ERP CRM Dolibarr.

Afin de ne pas s’éloigner de la demande de la communauté qui suit l’évolution du module depuis plusieurs années, le projet s’élargit sur des points plus généralistes au travers des différents paliers ci-dessous :

  • palier 1 : TVA intracommunautaire avec la création des fonctions liées à l’autoliquidation de la TVA sur les achats et ventilation automatique des ventes en fonction du pays (CEE/Export) ;
  • palier 2 : implémentation de nouvelles possibilités pour valider les écritures FEC (1000 €)
  • palier 3 : fonctions de génération de déclaration TVA et de son suivi, calqué sur impots.gouv.fr, afin d’améliorer la saisie (1200 €)
  • palier 4 : il variera selon les votes de la communauté Dolibarr. Vous pouvez d’ores et déjà participer au sondage ici (échéance 31 mars 2019).
    À l’heure où sont écrites ces lignes, trois propositions sont mises à disposition :
    • gestion des escomptes pour (800 €) ;
    • déploiement de la fonction de liaison vers le module facturation afin de gagner une étape au niveau du transfert vers la comptabilité (800 €) ;
    • module Déclaration d’Échanges de Bien (DEB) & Déclaration Européenne de Services (DES) : intégration dans le core et débogage (1200 €).

Vous voulez ajouter votre grain de sel et influer sur les nouvelles futures évolutions incontournables ? C’est parfait, par contre c’est sur le forum Dolibarr que cela se passe ! Vous pouvez aussi contacter directement Alexandre Spangaro en tant que chargé du projet.

Progression du financement participatif (terminée)

Résultat final :
281 %

Promesses de dons de la saison 4

Total des contributions : virements hors UE & Kiss Kiss Bank Bank cumulés

5625 € pour 32 contributeurs

Vue de la collecte KKBB

Financement participatif - comptabilité avancée Dolibarr  - état de la collecte
5275 € ou 264 % pour 31 contributeurs

Tableau de bord

Financement participatif - comptabilité avancée Dolibarr - Évolution de la collecte
Une jolie courbe pour la saison 4 !
Financement participatif - comptabilité avancée Dolibarr -  Répartition des contreparties
Répartition des contreparties

Détails des objectifs (terminé)

  • objectif nominal à 300 % : parvenir à ce niveau donnera la possibilité de développer au moins deux thématiques proposées par le sondage du palier 4.

Évolution des paliers

  • palier 1 à 2000 € atteint le 11 mars 2019TVA intracommunautaire, gestion autoliquidation ;
  • palier 2 à 1000 €atteint le 18 mars 2019FEC, validation des écritures ; 
  • palier 3 à 1200 € — atteint le 21 mars 2019TVA, administration des déclarations et changement présentation interface ;
  • palier 4 à 1200 €atteint le 4 avril 2019Module DEB/DES pour 1200 € (en lien avec le vote communautaire)

Caractéristiques de la saison 4

Plusieurs nouveautés caractérisent ce 4e crownfunding en ce début de printemps :

  1. Changement de porteur de projet. En effet, ZendDsi stoppe le support de son portail de financement participatif et cède le « bébé » à Open-DSI ;
  2. Utilisation d’une plateforme de crowdfunding dédiée et reconnue. Pour des raisons légales, il s’avère sensé de recourir à une plateforme de financement collaboratif spécialisé tel que Kiss Kiss Bank Bank ;
  3. Plus de souplesse. Possibilité de faire plusieurs projets dans l’année afin d’offrir une solution aux suggestions de la communauté, plutôt qu’un seul projet « monolithique » censé répondre à tous types de demandes d’évolution.

Historique du module comptabilité avancée sur Dolibarr

L’origine du projet renvoie à une idée d’Olivier Geoffroy alias Jeff, qui a imaginé le module additionnel Comptabilité avancé ou accountancy.

D’ailleurs, le terme de « comptabilité avancée », galvaudé ne souligne pas stricto sensu la comptabilité avancée, mais plutôt une évolution de ce qui faisait sur Dolibarr en 2007 en matière de comptabilité. Autant le préciser.

Naissance du module accountancy

Ensuite, n’ayant pas la compétence en programmation web durant cette période, Jeff demande à un intégrateur Dolibarr, Régis Houssin, de développer une base, qui servira de socle aux évolutions du module de comptabilité avancée.

Natif du nord de la France, Olivier Geoffroy a en effet travaillé pour le compte de nombreux cabinets d’expertise comptable en France, Espagne et Pologne en tant qu’informaticien. Gérant de Jeffinfo SARL, depuis presque 20 ans, il accumule une solide expérience en tant qu’entrepreneur, avec ses joies et ses déconvenues. Conscient du besoin de faire évoluer le module, Jeff se forme à la programmation web avec l’aide de la communauté, notamment avec l’aide de Florian Henry.

Par ailleurs, c’est en partant sur l’idée de vouloir ventiler ses factures qu’Olivier poursuit le module en 2008. Il aboutit ainsi à une version qui permet de diriger ses comptes comptables (plan, export) et de pouvoir exporter postérieurement son journal de vente, d’achat et de banque.

En parallèle, Jeff commence à insérer la gestion du Grand livre comptable et à amorcer l’optimisation des écritures en lien avec la TVA. Deux étapes clés qui vont se bonifier au fur et à mesure de l’évolution du module accountancy.

En 2012, Olivier continue sur sa lancée, en effectuant fréquemment des mises à jour du module. C’est aussi l’occasion d’introduire des fonctionnalités inédites comme la possibilité de modifier un compte comptable, de ventiler automatiquement des factures clients, de distribuer des écritures et d’exporter à la volée des journaux au format CSV.

Création de ZendDSI pour fédérer les développements

L’année suivante (2013) est un tournant dans l’évolution du module accouting expert, puisque la création du collectif ZenDSI en synergie avec Alexandre Spangaro (comptable de métier) permet d’avancer de manière notable en entamant des développements.

Et puis, nouvelle d’importance pour un développeur libre, le module accountancy est intégré en 2014 dans le noyau de Dolibarr v3.4. Le projet prend un peu plus d’ampleur et déclenche de ce fait un intérêt certain.

Afin d’accélérer le projet, et d’assurer des développements en pleine progression, Oliver Geoffroy et Alexandre Spangaro mettent en place le groupement ZendDSI dans le but de réunir certains développements.
Dès lors, de nombreuses finitions viennent enrichir le projet telles que les ventilations d’achat et de vente. De même, de nombreux rajouts agrémentent le module accountancy.
L’adjonction du journal de banque, du Grand livre, d’un plan comptable et des premiers exports vers des logiciels tiers tels que Cegid, Quadratus etc., font de Dolibarr une alternative fiable de comptabilité de liaison ou précomptabilité.

Saison 1 : lancement d’un premier financement participatif

Par la suite, l’année 2015 amorce un tournant pour la plateforme ZendDSI qui lance l’idée d’un financement participatif pour assurer les développements et répondre aux sollicitations des utilisateurs actifs de l’ERP CRM Dolibarr.

La saison 1 a pour objectif d’aborder ci-dessous les points suivants sur l’année 2016 :

  • nouvelle méthode d’export des journaux ;
  • implémentation d’un Grand Livre ;
  • évolution des rapports de TVA ;
  • possibilité d’exporter en PDF les différents journaux (revus) de la banque.

En définitive, 35 donateurs participent au projet et contribuent à hauteur de 4210 € pour attaquer les évolutions et corrections du module de comptabilité avancée.

Saison 2 : un succès inattendu

L’année suivante est encore plus brillante puisque la saison 2 démontre que le projet de comptabilité avancée gage a être connu. En effet, plus d’une centaine de sociétés contributrices participent à faire progresser le projet. Les promesses de dons passent effectivement du simple au double (10 020 €) au regard de l’année dernière.

De même, le financement a contribué, à de nombreuses améliorations sur les modules : Stripe (paiement bancaire en ligne), journaux, « RH » et « paie » : « salaires », « note de frais », et plus spécifiquement la comptabilité : le lettrage, et les exports FEC. Priorité également à la ventilation comptable, à l’évolution du Grand Livre et au Compte de résultat.

Saison 3 : rythme de croisière ou projet à maturité

Le troisième crowdfunding retrouve des chiffres plus réalistes, et permet néanmoins au projet de comptabilité avancée de trouver son rythme de croisière, réunissant en son sein 78 contributeurs pour 7500 € de promesses de dons.

Également, ces apports collaboratifs autorisent des percées appréciables. D’une part, la création d’un nouveau module : « Paiement divers » et en second lieu des améliorations sur le lettrage, le format FEC, les exports vers des logiciels de comptabilité, la gestion des catégories comptables, ainsi que la refonte du module TVA.

Saison 4 : l’année charnière !

La collecte des fonds de cette année s’annonçait mouvementée. Et pour cause ! Les changements de porteur du projet, de communication et de plateforme de collecte ont bousculé un tant soit peu les habitudes des contributeurs. Notre équipe s’y attendait, la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, pourtant source d’une certaine notoriété a freiné cependant les contributeurs hors Union européenne. La solution PayPal était possible, mais au vu des commissions de chacun des intermédiaires, nous avions des doutes quant à la pertinence de cette solution. Qu’à cela ne tienne, cette saison est environ 20% supérieure à la somme moyenne récoltée de ces trois dernières années.

Les 5625 € permettent donc de financer les développements de la TVA intracom (gestion autoliquidation, administration des déclarations et dés évolutions de l’UI), la gestion FEC (validation des écritures) et le module DEB / DES. Le code devrait être livré dans le core d’ici mi-mai 2019 (au plus tard fin mai).

Aux dernières nouvelles, la saison 5 devrait amorcer la comptabilité analytique, un groupe de travail est en train de réfléchir à son élaboration ces prochains mois. Le prochain financement participatif devrait commencer à se mettre en place à partir de la rentrée de septembre 2019. Au vu de la nombreuse, demande en la matière nul doute que ce projet fasse des émules !

Bilan ZendDSI

Pour conclure sur ce chapitre, ces trois levées de fonds participatives ont permis des avancées majeures en ce qui concerne la ventilation comptable, le Grand livre et le Compte de résultat.

C’est une dynamique plutôt intéressante, car ces trois saisons de financements collaboratifs ont totalisé un montant global de 23 000 € sur l’écosystème Dolibarr au travers d’une centaine de sociétés donatrices. Une première pour le projet Dolibarr.

Pourquoi Open-DSI ?

Ainsi, voulant se concentrer sur d’autres briques en adéquation avec son cœur de métier Jeff souhaite effectivement se canaliser sur son module de gestion immobilière.

De ce fait, il cède donc le flambeau à Alexandre Spangaro qui propose à Philippe Scoffoni (son employeur) de soutenir le projet. C’est également une formidable opportunité pour Open-DSI de donner un coup de pouce à un projet libre et communautaire qui s’inscrit totalement avec notre philosophie 100% logiciel libre et open-source.

Le modèle du financement participatif 

Les flux économiques que génère habituellement un logiciel libre ou open source transitent bien souvent sur deux modes de fonctionnement. Premièrement avec des contributions entre les fondations et les donateurs et deuxièmement, plus classiquement, entre les intégrateurs, éditeurs, distributeurs et les clients qui les financent.

En outre, le financement du développement d’un logiciel libre peut aussi embrasser la voie du financement participatif. D’où le choix d’une plateforme collaborative de récolte de dons : moins traditionnelle, plus ludique, elle offre le moyen de répondre financièrement aux problématiques qui émanent d’une communauté.

Pour la relève de ce projet, il était donc essentiel d’adopter un service spécialisé dans la gestion d’un crowfunding. Le besoin d’être conforme aux spécificités légales permet de rassurer les parties et de délimiter juridiquement ce type de projet.

En effet, le 30 mai 2014, une ordonnance n° 2014-559 (voir l’explication) précise le cadre d’exercice légal des plateformes de financement participatif

Quid de la plateforme Kiss Kiss Bank Bank ?

La notoriété de cette plateforme lancée en 2010 sur le modèle de Kickstarter n’est plus à démontrer. Rachetée par la Banque Postale, elle permet un financement désintermédié, avec pour principe de ne pas recourir aux services d’un intermédiaire tel qu’une banque ou autre organisme. Cela implique de facto de lever soi-même des capitaux. L’émergence de ce mode de financement a été accrue par internet et les réseaux sociaux, et s’inscrit dans une mouvance globale et collective, dans un mécanisme de consommation collaborative (où l’usage prédomine sur la propriété) et de production participative (crowdsourcing).


Crowdfunding et logiciel libre

Cela va particulièrement bien au logiciel libre, car il s’agit ici de financer des évolutions d’un programme sous licence GPL, autrement dit d’un free software, accessible à tout le monde et sans contraintes, aussi bien aux futurs donateurs, qu’à l’ensemble des utilisateurs de Dolibarr.

À ce titre, il ne s’agit pas d’un projet commercial, dont Open-DSI en serait l’éditeur, car Dolibarr est un ERP/CRM communautaire. Les bénéficiaires de ce cofinancement sont directement les contributeurs, et non notre société.
De plus, l’intégralité du code développé est reversée publiquement sur la forge de l’application : https://github.com/dolibarr

Remerciements

Nous ne le dirons jamais assez, mais toute l’équipe vous adresse un formidable remerciement à la limite du vertigineux et à ce stade nous ne mâcherons guère nos mots. En effet, votre participation est sans conteste bluffante pour plusieurs raisons.

Dans un premier temps, votre dynamisme à faire évoluer Dolibarr sur sa comptabilité est tout à fait exceptionnel, pour un projet GNU GPL V3 qui est un véritable cas d’école dans le monde du logiciel libre. Porté par une association composée d’entreprises membres, le projet Dolibarr reste pérenne et garant d’une neutralité incarnée par le chef de projet Laurent Destailleur. Il y a encore beaucoup à faire pour que cet ERP — largement sous-estimé — et soit reconnu à juste titre, malgré des fonctionnalités qui permettent à toute TPE/PME de facturer en moins d’une heure après installation. Le fait que vous soyez encore là témoigne d’une curiosité et d’une ouverture d’esprit à toute épreuve qu’il s’agit de souligner sans réserve.

En second lieu, contribuer à une campagne de crownfunding, c’est aussi d’avoir compris une démarche à contre-courant, même si des plateformes telles que Kickstarter ont fortement aidé à la notoriété du concept et gage à être presque banal à l’heure d’aujourd’hui.

Dans tous les cas, il reste à franchir LE pas, et pour la plupart vous l’avez fait sans sourciller, et cela depuis quatre ans.
Nous pensons également à ceux, dont la gestion de la TVA intracom’ n’est guère une priorité. Merci à vous. Donner des impulsions au projet, penser à son évolution dans son ensemble, tout en gardant à l’esprit que peut être ces fonctionnalités vous seront essentielles plus tard (qui sait ?), c’est une sacrée leçon d’abnégation pour tout le monde et une voie à suivre. Chapeau.

Contributeurs

Informations pratiques

  • Page du projet Kiss Kiss Bank Bank, Dolibarr, TVA intracommunautaire/Export : ici
  • Actualités Kiss Kiss Bank Bank du projet : ici
  • Forum : sujet « Financement participatif compta 2019, go ! », venez nombreux débattre sur le topic : ici
  • Page dolibarr.fr du projet : ici
  • Sondage palier 4 : ici
  • En savoir plus sur Dolibarr : ici