La BSA : un tiers des logiciels en France sont piratés ! Avez-vous pensé aux alternatives libres ?

La Busines Software Alliance (BSA), qui a pour but de lutter contre la contrefaçon des logiciels, fournit des études publiques qu’elle dévoile ponctuellement à la presse afin de défendre les intérêts des éditeurs de logiciels propriétaires. Et sans surprise pour l’édition 2014, plus d’un tiers des logiciels installés sur des PC en 2013 ne disposeraient pas d’une licence conforme…

Tendance à la baisse des logiciels piratésLes chiffres confortent l’étude précédente de 2011 avec une légère tendance à la baisse (1%). En clair, peu de choses ont vraiment évolué en 3 ans. Des chiffres qui ne veulent d’ailleurs pas dire grand-chose si on regarde l’année 2005, cette tendance au piratage a nettement baissé depuis une dizaine d’années (47 à 36%). Même si ces statistiques sont supérieures à la moyenne européenne de 31%, elles restent bien inférieures à la moyenne mondiale qui est de 43%.

Pour Victoria Espinel, PDG de la BSA « Il existe des pratiques de bon sens que les dirigeants et les administrateurs devraient suivre et faire appliquer pour s’assurer que les logiciels utilisés dans leur entreprise ne sont pas piratés ou sans licence conforme ». Si dans l’absolu nous pouvons qu’être d’accord, Open Dsi qui accompagne au quotidien les projets informatiques et télécoms de ses clients tels que Stratorial Finances, Théâtre de l’Iris préconise également par pur « bon sens » l’utilisation de logiciels libres au sein des systèmes d’informations quand l’utilisation de logiciels propriétaires ne se justifie pas. Une solution qui mettrait fin au spectre des menaces sécuritaires posées par les logiciels contrefaits et obsolètes qui pèsent sur les utilisateurs. Un sujet régulièrement agité par la BSA, qui en a fait un de ses principaux cheval de bataille.

Car les Français sont de mauvais élèves en la matière.En effet selon 01.net « seules 28% des entreprises en France auraient mis en place des chartes écrites imposant d’utiliser des logiciels sous licence conforme. À l’échelle mondiale, 35% des entreprises ont instauré une telle réglementation ».

Néanmoins, en adoptant des logiciels sous licences libres, nous pourrons en effet aisément gonfler ce chiffre et pérenniser légalement les systèmes d’informations. Ainsi la structure associative de gestion de jardins partagés en Rhône-Alpes, le Passe-Jardins a fait le choix de migrer ses postes et sa bureautique sous des logiciels libres avec notre accompagnement.

Le logiciel libre fait-il baisser les chiffres de la BSA ?

Le logiciel libre : une alternative crédible au logiciels piratésEst-ce que l’on peut voir l’émergence des logiciels libres comme un facteur qui expliquent la baisse de logiciels piratés en France ? En effet la gratuité d’utilisation des logiciels libres, n’imposent plus d’utiliser systématiquement des logiciels propriétaires. Même si les logiciels libres pèchent par leur manque de visibilité déploré par le CNLL, de plus en plus de personnes sont au courant de leur existence. En effet qui ne connaît pas aujourd’hui Firefox ou Open Office ? Le bouche-à-oreille a-t-il fonctionné ? C’est possible, car les informaticiens, et les universitaires ne sont plus les seuls informés. Le grand public commence à s’approprier la thématique. Des spots publicitaires sont même dédiés à VLC (logiciel de lecture multimédia) et passent régulièrement sur le petit écran. Pour aller plus loin dans le domaine une sélection existe, l’ouvrage Solutions informatiques pour les TPE…avec des logiciels libres écrits par Philippe Scoffoni, guide les entrepreneurs (et les curieux) sur les choix numériques dans le cadre de leur activité.

À noter que les grandes entreprises et les organismes du secteur public ont également des objectifs de migration d’une ou plusieurs de leurs briques de leur système d’informations vers des solutions libres. Car le logiciel libre est devenu le socle de l’industrie du logiciel à l’instar d’IBM, Google, Amazon etc. Elles se font le plus souvent accompagner par des prestataires spécialisés dans le logiciel libre comme c’est le cas d’Open DSI, et font appel à nos services d’étude d’opportunité et d’accompagnement à la migration pour mener avec succès leurs projets informatiques. 

Source : 01net

Voici les dernières parutions dans la catégorie : "Blog"